Quand j'étais chien

Éditeur COURTE ECHELLE
Paru le

Antoine, un jeune homme déficient de vingt-cinq ans, habite avec sa mère et son frère Jacques. Lorsque celle-ci décède, la vie d’Antoine s’en trouve bouleversée, car elle était son rempart, son seul repère dans la vie. Il est dorénavant à la charge de son frère, qui, démuni face à lui, le maltraite et finit par l’abandonner. Antoine se retrouve seul avec Delphine, son chien, seule présence réconfortante. C’est à ce moment-là qu’il décide de devenir chien.

Les libraires craquent

  • Par Tania Massault par la librairie Pantoute

    Antoine a 25 ans, mais dans sa tête, il n’en a que 5. Est-il arriéré, simplet ou autiste? Cela n’est pas précisé et, surtout, pas nécessaire. Nous découvrons son quotidien, la perte de sa mère puis le départ de son frère. Seul, il est incapable de se débrouiller. Son instinct le pousse à se nourrir, mais les aliments deviennent de plus en plus difficiles à trouver. Il va pendant un temps habiter avec son chien, unique présence dans la maison. L’histoire est dure, réaliste et extrêmement émouvante. Il y a des albums jeunesse qui peuvent toucher le public adulte et ce texte de Louise Bombardier accompagné des illustrations de Katty Maurey en fait partie. Ce livre permet de réaliser ce que signifie dépendre complètement de son entourage. Quand j’étais chien est un livre audacieux, au graphisme époustouflant, qui reste longtemps à l’esprit. Dès 14 ans

Prix et formats

  • À propos de la protection par filigrane

    Le filigrane est un tatouage appliqué sur le livre numérique pour se prévenir d’une diffusion illégale du livre.

    Appareils compatibles:

Voir le panier
Offrir en cadeau numérique

Les libraires vous invitent à consulter

Les lecteurs au parc Baldwin

Par Isabelle Beaulieu publié le 13 juin 2013

Quelle belle idée, toute simple (ce sont les meilleures) et invitante que ces lectures au parc Baldwin de Montréal (près de l'angle des rues Marie-Anne Est et Fullum). À chaque semaine, un lecteur prend place sur la chaise publique et lit à voix haute une histoire qui s’étale sur trois soirs consécutifs (laissez-vous charmer comme le roi de Perse par Shéhérazade, qui a sauvé sa vie en racontant une histoire soir après soir à son auditeur captivé). Les spectateurs peuvent s’asseoir en pleine nat Lire l'article

Quand j’étais chien

Par Tania Massault publié le 19 mars 2012

Antoine a 25 ans, mais dans sa tête, il n’en a que 5. Est-il arriéré, simplet ou autiste? Cela n’est pas précisé et, surtout, pas nécessaire. Nous découvrons son quotidien, la perte de sa mère puis le départ de son frère. Seul, il est incapable de se débrouiller. Son instinct le pousse à se nourrir, mais les aliments deviennent de plus en plus difficiles à trouver. Il va pendant un temps habiter avec son chien, unique présence dans la maison. L’histoire est dure, réaliste et extrêmement émouvant Lire l'article

Les libraires vous suggèrent