La dévoration des fées

Éditeur QUARTANIER (LE)
Collection : série QR
Paru le
Papier ISBN: 9782896983261
Numérique - Epub Sans protection ISBN: 9782896983278
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896983285
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Entre le conte de fées enragé et la reprise hallucinée des récits d’apprentissage, entre la forêt de Sainte-Amère-de-Laurentie et la grande ville électrique, La dévoration des fées raconte le sort de la p’tite, de Grand-maman et de Blanche absente. Mais le récit est ravalé par le chant, le mythe, la fantasmagorie, et une poésie féroce et primordiale hante la narration. Œuvre baroque et mal embouchée, La dévoration des fées est traversé de sortilèges crachés ou lyriques, dans une scansion affamée, bourrée jusqu’aux yeux de désir.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Victor Caron-Veilleux, librairie Livres en tête

    Catherine Lalonde guide son lecteur aux confins de la vie de la p’tite, mal-aimée d’une famille, qui apprend, esseulée, à devenir femme. La grand-mère a la tâche de l’élever puisque sa fille est décédée alors qu’elle accouchait de ladite p’tite. Le plus grand malheur de la jeune fille sera d’être née femme. La poète, dans son quatrième livre, évoque sous forme d’un conte désenchanté et métaphorique le devenir femme. Une facture glauque et quelque peu régionale, qui vient avec l’emploi d’expressions d’un jargon profondément québécois, permet d’ancrer le récit dans un territoire farouche. La dévoration des fées est ainsi le récit d’une jeune fille qui, n’ayant rien pour elle au départ, ne trouvera que la force de vivre dans les fondations de sa lignée.

Les libraires vous invitent à consulter

Le Quartanier annonce les traductions de Catherine Lalonde et Vickie Gendreau

Par publié le

Catherine Lalonde, avec La dévoration des fées et Vickie Gendreau, avec Drama Queens, vont être traduites en anglais. Publiées chez Le Quartanier, les deux natives de Montréal auront leurs œuvres publiées chez Book*hug, une maison d’édition canadienne basée à Toronto et spécialisée dans la publication de fiction et de poésie. Aimee Wall, qui avait réalisé la traduction de Testament, le premier roman de Vickie Gendreau, traduira Drama Queens, tandis que La dévoration des fées sera l’affaire d’Oan

Vous aimerez peut-être...

  • La femme qui fuit

    Anaïs Barbeau-Lavalette

    • Format papier: 23,95 $

  • Le plongeur

    Stéphane Larue

    • Format papier: 31,95 $

    • Format pdf: 18,99 $

  • Le dernier chalet

    Yvon Rivard

    • Format papier: 23,95 $

  • Ru

    Kim Thúy

    • Format papier: 24,95 $

    • Format epub: 14,99 $

  • La bête creuse

    Christophe Bernard

    • Format papier: 32,95 $

    • Format pdf: 19,99 $

X

Navigation principale

Type de livres